Emmanuel Macron : "La France ne peut pas accueillir toute la richesse du monde..."

Macron

C'est un exode massif. Un effet secondaire que l'équipe de communication de Macron n'a pas vu venir. Malgré toute la finesse qu'on lui connait, depuis la tenue des meetings téléguidés et artificiels qui sont montrés dans toutes les écoles de com' lorsque le mot "ridicule" est abordé, la TEAM s'est faite piégée à son propre jeu.

Laurence Haim concède que "Le programme est tellement libéral et attractif pour les actionnaires, tellement méprisant pour la classe ouvrière, que nous n'imaginions pas créer un tel paradis pour l'aristocratie financière."

De fait, le montage de la start-up Macron n'était à la base élaborée que pour enrichir les magnats du marketing, pardon, les dirigeants des médias mainstream, le temps que la bulle financière éclate. Mais en retardant la sortie du programme au maximum, en ménageant la chèvre le chou et en ayant aucune décision tranchée donc clivante, la TEAM s'est étonnée que cette absence de politique ait su tout de même créer une adhésion.

"C'était un peu comme si nous proposions de placer un bout de scotch dans le vide et que les gens arrivaient à dire qu'ils l'avaient collé. Nous avons créé un produit commercial avec une campagne de pub aux petits oignons, avec le soutien de journalistes "impartiaux" glorifiant notre cador tout en maintenant à flot le monstre Le Pen pour le second tour. Mais nous n'avions pas prévu ce succès gênant : cet afflux de migrants aisés et réfugiés fortunés venus de toute l'Europe !"

Pierre Gattaz ne les a pas aidés en déclarant "être sur un nuage" depuis la nomination de Macron : cela a créé un appel d'air dans lequel se sont engouffré tous les vautours européens et même mondiaux. Le pin's "1 million d'emplois" ayant été rangé au placard au profit d'un autre plus réaliste, à défaut d'être honnête, "1 million de dividendes".

Nous sommes désormais face à un risque pour l'équilibre de notre nation : il faut refouler ces hordes de millionnaires qui jalousent les opportunités des milliardaires français. Il en va de leur survie mentale : en tant que névrosés, l'appât du gain ne connaît pas de limites. C'est une souffrance de tous les jours : ils sont moqués et montrés du doigt par les indigents.
Imaginez : vous vous levez le matin et votre première obsession est "Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de tout ce fric ?". Leur seule solution reste la fuite en avant. Terrible.

D'après nos sources, Angela Merkel tenterait désespérément d'user de toutes ses influences pour infléchir le vote des législatives françaises :

"Si les Insoumis obtiennent la majorité parlementaire, alors Macron ne pourra pas appliquer son programme. Il nous restera alors une chance de ne pas créer une concurrence déloyale de riches détachés qui iront investir dans les bulles financières françaises."

La chancelière allemande, jusqu'alors habituée à la soumission tacite des précédents présidents français, vivrait très mal la situation qui serait de fait inversée. Elle lancerait alors un référendum pour renégocier les traités européens qu'elle avait méticuleusement cadenassés avec ses compères néo-libéraux.

Aux dernières nouvelles, la TEAM Macron essaierait de se mettre en relation avec le DAL pour squatter tous ces bureaux luxueux inoccupés au cœur de Paris. Mais la mairie autorisera-t-elle de créer ce camp de privilégiés placé au sein de la "populace" au risque de créer des tensions ? L'avenir nous le dira...

A propos de lefiragot 40 Articles
L'auteur de cet article n'assume aucun de ses propos. C'est donc dans un souci d'anonymat paranoïaque que le Firagot prend la responsabilité de le publier malgré les foudres des oligarques détenteurs de 90% des médias. Cessez de gober : mâchez bien, recrachez si besoin. Indispensable pour votre intellect et l'intérêt général.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*