Faste à Versailles : Emmanuel XIV accorde une audience publique à sa cour

Macron XIV
#CroisonsLes @GuillaumeTC

Or donc, Sa Majesté Emmanuel XIV, Roi de France et de Navarre, se fend d'une audience à Versailles pour exposer les grandes lignes de son règne à venir. C'est un camouflet pour le Cardinal Édouard Mazarin qui pensait donner l'orientation politique générale sans ingérence du monarque suprême :

Faites mander le troupeau de moutons qui me sert de cour, parce qu'il en faut bien une en apparence, pour l'instant. Ces pantins se prosternent si bas que leurs génuflexions me donnent l'impression qu'ils s'allongent. Vous penserez à faire nettoyer les tapis car beaucoup bavent à un tel point que c'en est incommodant.
Quelles sont les nouvelles, mon bon Édouard ?

J'ai de bonnes nouvelles, Sire...
En ce qui concerne le nouveau représentant de la cour, nous pouvons nous féliciter d'avoir fait élire Judas de Rugy. Cet opportuniste s'est rendu célèbre par une signature de contrat qu'il a dénoncé dans la foulée pour vous prêter une totale allégeance.

Nous complétons par ailleurs le tableau avec Éric Fouquet, placé à la commission des finances. Un coup de maître. Nous avions déjà utilisé ses services, il n'a pas son pareil pour extorquer les richesses de l'acariâtre Duchesse, Mme de Bettencourt.

Ce sont des recrues corruptibles qui ne manqueront pas de conforter votre pouvoir.

C'est d'une telle évidence. Vous m'ennuyez Édouard...  Est-ce tout ?

Non, votre Altesse. Nous avons malheureusement des dissensions avec un énergumène qui s'est implanté avec quelques partisans "insoumis". Ce Jean-Luc Latréaumont ourdit certainement un complot pour nous empêcher d'appliquer notre politique destinée à continuer d'appauvrir le peuple afin de conserver nos privilèges.

Il devrait le savoir pourtant ! Le Roi gouverne par ordonnances, il n'est nul besoin de pinailler pour des broutilles sur le sort des paysans. Je regrette le moyen-âge où ils étaient corvéables à merci. Certains seraient même désœuvrés à ce que l'on m'a dit. Je compte y remédier de manière brutale : ces gueux ne comprennent que cela...
Je vais commencer par révoquer l'Edit du Travail qui les protège beaucoup trop. Puis je vais rétablir un couvre-feu, spécialement pour tous ceux qui m'importuneront d'une manière ou d'une autre. Nous verrons bien si cela ne calme pas leurs velléités, il ne manquerait plus qu'ils nous inventent une "Révolution Française" !

Vous croyez ?

C'est de l'humour, imbécile. Vous me paraissez en être aussi dénué que vos piètres prédécesseurs, Juppé et Fillon. Sachez que je suis seul capable d'élaborer une pensée aussi complexe, à un niveau inaccessible pour tous ces rapporteurs mielleux qui m'ont glorifié et se rendent compte très progressivement de leur erreur.
En fait, vous m'agacez fortement, veuillez prendre congé. Merci de bien refermer la porte derrière vous, j'ai un rôdeur espagnol pénible qui me harcèle : un certain Marquis de Valls qui cherche à tout prix à me courtiser pour se donner de l'importance...

A propos de lefiragot 40 Articles
L'auteur de cet article n'assume aucun de ses propos. C'est donc dans un souci d'anonymat paranoïaque que le Firagot prend la responsabilité de le publier malgré les foudres des oligarques détenteurs de 90% des médias. Cessez de gober : mâchez bien, recrachez si besoin. Indispensable pour votre intellect et l'intérêt général.

8 Comments

  1. faudrait quand même qu'ils se méfient un peu car il y a eu les "sans culotte " ça s"est mal terminé , et maintenant il y a les " sans dent " ; la même histoire qui recommence ?

    • J'aimerais tant pouvoir y répondre comme vous. J'ai aussi de la répartie mais mon "inculture" me prive du même talent que le votre. Votre commentaire m'a plu et je vous dis "Bravo" !

      • Merci pour tous ces compliments. Pour ce qui est de la culture, une partie provient des mes souvenirs d'histoire et une autre de documentation sur internet, donc pas de quoi crâner.
        Le plus important, c'est de cultiver notre esprit critique : voilà pourquoi il est catastrophique que les principaux médias manquent cruellement de pluralisme. Si on ajoute à cela le manque de moyens humains et de formation dans l'éducation, voilà ce qui arrive : un président "manager" élu par moins d'un cinquième de la population qui va justement profiter de tous les abus permis par la 5ème république...
        Il est de notre devoir de s'y opposer et de remettre sur la table notre alternative d'espoir : l'Avenir en Commun.

  2. Bravo pour votre texte qui traduit parfaitement notre ressenti. Nous avons le plus fourbe de tous les présidents élus. Escusez moi mais les medias sont en grande partie responsables, il a tellement était encensé comme le "Dieu sauveur"...

  3. Macron n est pas mon président le peuple ne l a pas élu il a été élu par la cabale et les tricheries.
    les merdias sont en partie responsables.Ce ne sera pas oublié quand on se sera débarrassé de ce fourbe.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*