Mercato des politiques en chroniqueurs : TF1 a la solution

Raffarin

De nombreux politiques de l'ancien monde, mis au chômage par le renouveau politique, ont un parcours mouvementé qui donne lieu à un improbable mercato. Pour éviter les problèmes à l'avenir, la chaine privée spécialiste des jeux TV croit détenir la solution : un télé-crochet.

L'un des nombreux avantages de la victoire d'Emmanuel Macron, c'est que l'ancien personnel politique peut désormais jouir des bienfaits qu'a procuré leur action en tant qu'élus. Mais le vent de fraîcheur qui a soufflé sur la politique et le bain de jouvence qu'a pris l'Assemblée Nationale ont une conséquence.
Les nominations de politiques dans cette rentrée médiatique ont de quoi interpeller. Dans les émissions de télévision ou de radio, les personnalités "sorties" de la politique font une entrée remarquée. Que l'on parle d'Henri Guaino qui débarque à Sud Radio, de Jean-Pierre Raffarin chez France 2, d'Aurélie Filippetti qui arrive sur RTL ou encore de la terrifiante Raquel Garrido qui déboule sur C8... On ne compte plus les têtes connues qui suivent l'exemple initié par Roselyne Bachelot.

Un mercato ? La place est bonne

Il faut dire que ce n'est pas un hasard si l'ancienne Ministre de la santé fait des émules. Elle n'a jamais caché sa satisfaction quant à sa nouvelle vocation. Pour Henri Guaino, les avantages sont plus qu'évidents :

Là-bas au moins, je pourrai bien dire en toute liberté ce que je pense de ces français qui sont à vomir. Plus besoin d'être élu pour gagner sa croûte.

Henri Guaino
Henri Guaino : un joyeux drille qui va égayer les ondes !

D'autres, plus discrets, nous ont fait savoir sous anonymat que leur travail qui était éreintant au secrétariat d'état chargé du numérique, sera presque ludique à la radio. Enfin, il y a ceux qui semblent un peu aigris de ne pas y avoir pensé plus tôt. Ceux-là se rattraperont certainement la saison prochaine.

La solution : le télé-crochet

Profitant de ce nouvel engouement, le service innovation des émissions de TF1 a imaginé un mercato télévisuel sous forme de télé-crochet. Les candidats devront s'inscrire au début de l'été lorsqu'ils seront battus aux législatives. Après quoi les jeux prendraient effet sur toute la durée des vacances scolaires.

"L'idée est d'éliminer les candidats petit à petit puis, quand ils sont assez peu nombreux, on leur attribue un coach comme dans The Voice."

Une fois sélectionné dans une équipe qui recrute (team Radio France, team RTL, team Bolloré ou autre...), le candidat devra se montrer plus performant que ses concurrents. Cela peut se faire par son excellente élocution, une maîtrise des dossiers d'actualité ou un usage brillant de la démagogie et de la langue de bois. Peu importe le moyen au bout du compte puisqu'au maximum 2 politiciens pourront être recrutés par les différentes antennes.
Voilà un projet qui, s'il voit le jour, aura le mérite d'occuper les français au sortir des élections. Ou comment remettre progressivement de la légèreté dans le discours politique, tout en s'amusant. De plus, cela aurait également le mérite de filtrer les vrais talents pour les prochains mercatos et éviter les surcharges !

Ils ont l'habitude de se bouffer entre eux, surtout à droite. C'est un festival tant qu'il n'y a pas de chef ! La formule, c'est "Tous les coups sont permis".

A propos de Alain Marshmallow 2 Articles
Après avoir commencé chien de garde sur BFM, j'ai retrouvé ma liberté de parole en devenant une grande gueule. Il est très important pour moi que tout le monde puisse s'exprimer afin que je puisse leur rétorquer qu'ils ont fondamentalement tort. C'est pourquoi j'ai rejoint FrancetvDesinfo, où je peux traiter de tous les sujets librement et livrer mon analyse ciselée de la société. Le tout avec la finesse qui me caractérise.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*