Vénaziéla ! Vénaziéla !

Manif du 23 septembre

Retour sur la mobilisation du 23 septembre, le déferlement de soutiens et d'informations irréprochables en tous points qui ont animé cette semaine trépidante.

Nous avons retrouvé Cédric Villani, député LREM dit "le matheux", qui a dispensé un cours privé d'arithmétique élémentaire à ses élèves :

- Soit une place pouvant contenir plus de 100 000 personnes...
- Vous êtes sûr monsieur ? Parce que ça fait peur d'entendre de tels chiffres.
- Je reprends. Consultez la photo jointe. Si le cortège d'une manifestation n'arrive pas à rentrer sur la place, puisqu'il déborde dans les rues adjacentes, estimez le nombre de manifestants. Vous avez deux heures...

...

- C'est fini. Je relève les copies... Je vais bien entendu redistribuer dans l'ordre décroissant des notes : méthode qui permet de glorifier les fayots et d'humilier progressivement tous les suivants.
Julien, ton père est à la préfecture de police c'est ça ?
- Oui monsieur.
- Tu as répondu : "Je n'ai pas le droit de le dire mais je vais le dire quand même : je pense qu'ils étaient 30 000".
Puis-je connaître ton raisonnement puisque ce chiffre semble venir de nulle part ?
- En fait, il fallait un chiffre qui puisse plaire aux médias. Le plus bas possible pour qu'il soit repris et surtout qui démontre que la manifestation était un échec. Comme ils étaient 130 000 le 18 mars, j'ai retranché les 100 000 de la place et le tour est joué !
- Bravo ! Vous irez loin dans la vie !
Tous les autres, c'est nul. Ceux qui ont fait une addition seront punis et devront assister à une réunion de groupe d'appui de la France Insoumise. Vous constaterez qu'elles sont essentiellement consacrées à la vénération de leur gourou "Méluchon" et à la récitation psalmodiée ad nauseum de leurs versets de l'Avenir en Commun.

Ne cédons pas à la panique...

Réunion LREM

Nouvelle étape essentielle : nous sommes allés rendre une visite de courtoisie au Bureau de la com' LREM qui affronte la situation avec une sérénité empreinte d'une étrange fébrilité :

- Bon, on fait quoi ? Le Venezuela, c'est cramé maintenant. On en a tellement abusé que même le brouillard médiatique ne suffit plus à masquer nos attaques subtiles...
- Sans compter qu'au cours de cette manifestation Bastille-République il n'y a eu aucun incident, aucune violence à se mettre sous la dent. Quel dommage !
- Même la préfecture de police a dû le reconnaître. On est mal...
- Il n'y a plus qu'à éplucher le discours de Mélenchon et lancer une nouvelle polémique avec la finesse qui nous caractérise.
- Là ! Il a dit "nazi" !
- Yes ! On est sauvés !
- Historiquement il a pas tout à fait tort quand même non ? La libération de Paris a quand même bien commencé dans la rue, il me semble.
- Arrête de faire ton rabat-joie, on s'en cogne de l'histoire ! On a formaté les gens sur de la mémoire courte, tu peux mettre n'importe quoi autour de "nazi", ils hurleront au scandale.

La jeunesse dans la rue ?

Banderole du Discord

Voyez ces jeunes voyous bolchevo-bolivaro-gaucho-insoumis brandir leur bannière. Nous avons réussi à exfiltrer un de nos indics LREM qui a réussi à prendre cette photo sans être agressé par cette horde de juvéniles sauvageons.
D'après notre analyse, en auscultant cette image, le message probable serait donc :

"N'attendez pas les cons. Pissez !"

Vous dire la vacuité de leurs propos... Notre indic aurait même entendu vociférer des :

"Macron, t'es foutu, le Discord est dans la rue !"

Preuve des lacunes orthographiques de cette jeunesse désoeuvrée que d'aucuns comparent très justement à des fainéants. Pour information, jeunes dépravés, on dit "la discorde" : c'est féminin et avec un E au bout, que diable !

¡ VIVA LA REVOLUCIÓN !

Nous vous en avions précédemment parlé dans un article dédié, les LREM ont la révolution dans le sang, c'est bien connu. Il n'y a qu'à voir toutes les avancées sociales mises en place depuis le début du quinquennat pour s'en convaincre. C'est pourquoi leur chef les a soutenu en déclarant : "Les révolutionnaires sont souvent des ratés du suffrage universel".
Ce que ce facétieux "humoriste" Guillaume Meurice n'a pas manqué de relever :

Macron révolution

Cela fait longtemps que le round d'observation est terminé et que nous sommes entrés dans le vif du sujet. Et pour preuve, cette une de Valeurs Actuelles aussitôt détournée par ces trublions de la France Insoumise qui tentent d'empêcher l'application de mesures représentant de grandes avancées sociales, n'est-ce pas ? Comment ça non ?

Mélenchon Che Dracula

A propos de lefiragot 31 Articles
L'auteur de cet article n'assume aucun de ses propos. C'est donc dans un souci d'anonymat paranoïaque que le Firagot prend la responsabilité de le publier malgré les foudres des oligarques détenteurs de 90% des médias. Cessez de gober : mâchez bien, recrachez si besoin. Indispensable pour votre intellect et l'intérêt général.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*