Finalement, on a lu l'Avenir en Commun : cette blague !

Programmes l'Avenir en Commun

Des mois que nous travaillons à focaliser l'attention sur Jean-Luc Mélenchon pour faire oublier son programme. Mais au fait quel programme ?
En cherchant bien, nous nous sommes souvenus qu'il s'agissait de l'Avenir en Commun. Nous avons donc récupéré un exemplaire qui prenait la poussière dans les archives de la rédaction et nous nous sommes rendus compte que personne n'avait encore pris la peine de le lire. C'est désormais chose faite...

Il faut dire qu'à notre décharge, pendant ces campagnes électorales, nous étions tellement obnubilés à mettre en avant notre bon Président que nous nous sommes fait peur en minorant l'importance d'un tel document de crypto-marxo-gauchistes. Il était donc temps pour nous d'en faire une critique objective et constructive pour voir ce qu'il y avait à tirer de ce salmigondis de 357 mesures.
Nous nous sommes tout de même épargnés la peine d'éplucher les 40 livrets thématiques associés : la torture intellectuelle a ses limites et cultiver son esprit critique s'avère bien trop dangereux pour notre avenir. Qui pourrait nous en vouloir ?

L'Avenir en Commun : mesures choisies

Mesure sur la règle verte

Constitutionnaliser la règle verte : ne pas prélever sur la nature davantage que ce qu'elle peut reconstituer, ni produire plus que ce qu'elle peut supporter.

Règle verte

Et on fait comment avec le nucléaire, hein ? Bande de gros malins... La nature, elle la reconstitue comment l'uranium 235 ?
Dites les Insoumis : vous allez en replanter avec vos petits bras musclés ? C'est tout eux ça : nous faire miroiter une planète verte et bleue alors qu'il faut bien tout bétonner et cramer pour notre élite consumériste. Cette déconnexion de la nécessaire réalité est stupéfiante...

Mesure pour l'éducation

Assurer la gratuité réelle de l’Éducation publique, y compris les cantines, le transport et les activités périscolaires, fournir gratuitement aux élèves les manuels scolaires.

Alors là, splendide. C'est l'apologie de l'assistanat, la mise en exergue de la gratuité pour tous au détriment de la sélection saine et nécessaire dans nos écoles... Vous voulez vraiment obliger nos gosses de riches à s'inscrire dans des écoles privées ?
C'est ça l'idée ? Tout le monde le sait pourtant : "Si c'est gratuit, c'est que c'est pourri !".
Et la méritocratie, on va avoir de plus en plus de mal à la justifier bordel !

Mesure pour lutter contre les causes des migrations

Éviter aux migrants de devoir fuir leur pays, notamment en arrêtant les guerres par une diplomatie active et indépendante au service de la paix.

Migrants

La paix. C'est "so démago" comme concept. Encore une mesure de Bisounours : comment voulez-vous écouler notre stock d'armes qui fait les joies de l'Arabie Saoudite avec de telles niaiseries ? Sans compter qu'on sait très bien que tous ces migrants sont le résultat de politiques d'appel d'air vantant un El Dorado français que nous ne sommes pas prêts à partager.
En ce qui concerne cette dernière phrase d'ailleurs, nous avons reçu des demandes de retranscription exacte pour les discours de Marine Le Pen et de Laurent Wauquiez. Comme quoi...

Mesure pour les libertés et l'émancipation personnelles

Constitutionnaliser le droit fondamental de disposer de soi en toutes circonstances : liberté de conscience, droit à la contraception et à l'interruption volontaire de grossesse, droit de mourir dans la dignité (y compris avec assistance).

Mais on va où là ? Qu'est-ce que c'est que ces idées saugrenues de laisser les humains "disposer de soi" ? C'est qu'ils seraient foutus de nous mettre les religions à dos avec ce genre de mesure. Quelle dramatique stratégie : de tels alliés sont à encourager pour maintenir le peuple dans leur béatitude et l'acceptation de leur sort, surtout pas à les fragiliser en leur offrant plus de libertés morales.
Et puis, ils en ont pas marre de tout vouloir constitutionnaliser ? Bientôt vous verrez qu'ils seront capables de proposer une 6ème république ! Vous imaginez une société sans Président de la République, avec une assemblée constituante pour prendre des décisions dans l'intérêt général ? Ce serait cataclysmique !

Mesure pour une République permettant l'intervention populaire

Créer un droit de révoquer un élu en cours de mandat, par référendum, sur demande d'une partie du corps électoral.

Richard Ferrand
Haut les mains !

C'est l'ouverture d'une chasse aux sorcières intolérable ! Ne faisons-nous donc plus confiance à la justice pour se charger de nos, si rares, brebis galeuses ? Grâce à Emmanuel Macron et la loi de moralisation que son gouvernement a mis en place, plus aucun risque de voir de telles malversations se produire. De ce fait, une telle mesure serait immédiatement invalidée car nos élus sont désormais d'une probité irréprochable, vous en conviendrez certainement...

Mesure pour la santé

Rembourser à 100% les soins de santé prescrits, dont les soins et appareils dentaires, optiques et auditifs, faire baisser les tarifs des lunettes et appareils auditifs.

Et pourquoi pas une sécurité sociale tant qu'on y est ? Encore une idée de communiste, typique...
Louons plutôt les projets audacieux d'Agnès Buzyn qui, malgré une sévère austérité dans le budget 2018, revitaliseront le secteur grâce à la chirurgie ambulatoire. Dès que vous serez sortis de l'anesthésie, vous pourrez rentrer en courant chez vous avec votre longue chemise d'hôpital entrouverte qui dévoilera votre rubiconde calandre arrière. Mettez le doigt sur votre cicatrice et n'oubliez pas votre perfusion à roulettes avant de partir madame !

Mesure pour une justice salariale

Fixer un salaire maximum autorisé pour limiter l'écart de 1 à 20 entre le salaire le plus bas et le salaire le plus haut dans une entreprise.

Donald et Picsou
Cauchemar...

Rien que ça. L'ostracisation de nos ultra-riches en toute décomplexion. C'est ignorer que la fuite de nos millionnaires ne cesse d'augmenter dans des proportions dantesques malgré notre politique d'attractivité : notre record européen de versement de dividendes ne suffira pas à contrer une telle ignominie. Imaginez seulement : avec un SMIC à 1500 €, nos dirigeants seraient plafonnés à 30000 € par mois ! Des conditions de vie inhumaines à moins de devoir augmenter le salaire de vos employés : une hérésie qui chagrinerait pour le moins vos actionnaires.

Et si vous ne croyez pas aux conséquences terribles de cette fuite de richesses, voici la démonstration chiffrée des bienfaits de la suppression de l'ISF mise en place par notre pieux gouvernement :

Mesure pour l'urgence écologique

Adopter un plan de transition énergétique ayant pour objectif 100% d'énergies renouvelables d'ici 2050.

Éoliennes maritimes

Même Nicolas Hulot, le bonhomme vert Cetelem du gouvernement, a été obligé de concéder que ce genre de mesures serait impossible. Mais là non, les gus nous sortent ça de l’œuf, au calme. Genre on va se mettre à l'écologie : ont-il seulement conscience que ce genre de mesure est totalement incompatible avec notre vertueuse économie néo-libérale ?
Souvenez-vous de notre célèbre icône britannique, Margaret Thatcher, qui qualifiait ainsi notre système idyllique : "There is no alternative !". Manifestement, comprendre l'anglais et les bases de l'économie capitaliste c'est au-dessus des forces de ces rebelles Insoumis...

Mesure pour la retraite

Restaurer le droit à la retraite à 60 ans à taux plein, ramener la durée de cotisation pour une retraite complète à 40 ans.

Vu qu'on embauche plus les seniors après cinquante piges, nous avions prévu de leur mettre dans des formations pendant quinze ans, histoire d'engraisser nos organismes privés. Les envoyer à la retraite plus tôt ce serait un manque à gagner inadmissible !
Et puis comment ce tour de passe-passe serait-il possible ? D'après notre subtil informateur (une bonne grosse taupe de la TeamMacronPR qui prend des impressions d'écran du Discord Insoumis sans aucune vergogne), le financement d'une telle mesure serait assuré grâce à la mise à niveau des salaires des femmes sur celui des hommes...

Manquerait plus que ça. Déjà qu'on ait accepté de les sortir du foyer pour les émanciper dans des postes de professionnels jusqu'alors réservés aux hommes... C'est un effort plus que louable qui n'a pourtant jamais été mis en valeur : tels des martyrs sociétaux, nous serions en droit de nous en plaindre ! La galanterie nous perdra...
Alors maintenant "bobonne" voudrait toucher un salaire égal à travail égal ? Mais à quel moment elles ont pris la confiance là ? Espérons qu'on conservera nos pratiques ancestrales et patriarcales consistant à les inciter à rester au foyer dans la gestion des mômes, de la cuisine et du ménage : leurs véritables domaines de performance !

Mesure pour les congés payés

Généraliser une 6e semaine de congés payés pour tous les salariés.

Christophe Barbier

L'inconscience de ces Insoumis n'a plus de limites ! C'est pourtant le grand éditorialiste Christophe Barbier qui avait fait cet été la démonstration de la nécessité de passer à 4 semaines de congés : comment osez-vous le contredire ?
Il en était même venu à prendre en otage cette plante verte pour argumenter son propos. Nous ne savons plus comment vous le dire : il va falloir vous mettre au travail, bande de feignasses !
Sinon qui va payer les rentes ? Qui va rembourser le manque à gagner du trou créé par la suppression de l'ISF ? Vous n'oseriez tout de même pas mettre à contribution nos oligarques ?

Le bêtisier de l'année

Vous l'aurez compris c'est un véritable bêtisier que les auteurs de ce brulôt fantasmagorique ont tenté de présenter comme un programme politique. C'est donc à Charlotte Girard (alias "miss bouclettes"), juriste et Jacques Généreux, économiste atterré et atterrant, que nous adressons notre cordial mépris pour avoir oser donner de l'espoir à des millions de personnes dans notre monde profondément pessimiste et alarmiste. Notions élémentaires pour conserver le bas peuple dans un niveau de conscience politique proche de l'anesthésie générale.

A ce propos, nous ne saurons jamais assez remercier nos confrères de la presse journalistique et télévisuelle d'avoir tout fait pour parler un minimum de l'Avenir en Commun, grâce à de subtiles polémiques contre la France Insoumise en général et Jean-Luc Mélenchon en particulier.
Bref, nous regrettons presque cette vitrine que nous lui offrons ici et nous ne saurons pas vous donner d'autres conseils que ceux-ci : à ne pas mettre entre toutes les mains et à oublier au plus vite...
Comment ça, non ?

A propos de lefiragot 33 Articles
L'auteur de cet article n'assume aucun de ses propos. C'est donc dans un souci d'anonymat paranoïaque que le Firagot prend la responsabilité de le publier malgré les foudres des oligarques détenteurs de 90% des médias. Cessez de gober : mâchez bien, recrachez si besoin. Indispensable pour votre intellect et l'intérêt général.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*