Régime d'austérité : la méthode du Dr DUKON

Emmanuel Dukon

La méthode du Dr DUKON est d'ores et déjà un grand succès, tout du moins pour les actionnaires de cette édition. Ce nutritionniste politique reprend magistralement des stratégies d'austérité qui ont fait pendant 30 ans leurs preuves de leur efficacité dans l'Europe entière. Porté aux nues par les médias dominants, que sait-on vraiment de lui et de ces préceptes ?

Son précédent ouvrage ("Révolution") en avait fait sourire plus d'un. Tant d'arrogance pour ce jeune premier qui, à sa lecture, en termes de "révolution" s'était arrêté à son sens premier, à savoir "tourner sur soi-même".
Mais ses pairs sont désormais obligés de s'incliner devant cette suprématie économiquement prouvée. Comme le disait si bien sa mère spirituelle britannique, Margaret Thatcher : "There is no alternative". Ce qui en français pourrait se traduire par : "Les économistes atterrés ont d'autres solutions mais on préfère que vous les ignoriez parce que c'est plus simple pour nous quand vous fermez votre gueule".
A quelque chose près...

D'où vient cette méthode ?

Même si ce professionnel libéral s'en défend, elle se base sur les directives de l'Union Européenne qui préconisent l'austérité pour réduire la dette. C'est d'ailleurs l'intouchable professeur luxembourgeois Jean-Claude Juncker, maître ès probité, qui a préfacé son livre, un des rares jours où il était à jeun.
Selon son principe salvateur, il nous est annoncé une réduction de 5% de la dette pendant le quinquennat. En fin mathématicien, à ce rythme, le gouvernement nous annonce donc un régime sec avec la disparition de la dette nationale en à peine un siècle. Voilà une belle perspective alimentaire pour les générations futures...

Comment perdre de la Grèce ?

Drapeau grec ceinture

Dans un passé récent, tout européen a pu constater les effets bénéfiques de ce régime drastique pourtant assez indigeste. L'exemple de la perte spectaculaire de Grèce, avec la pulvérisation de son système social et son niveau de vie, a rendu les jeunes si maigres qu'ils s'envolent du pays avec beaucoup plus de facilité qu'auparavant.

Et maintenant, rentrons dans le détail : voilà qui pourrait surprendre, la première phase est très protéinée !
En effet, le bon docteur a préconisé la suppression de l'ISF (une ressource d'huiles essentielles) et le maintien du CICE (un dopant inefficace) pour faire des réserves. Ainsi, c'est une nette amélioration pour la portion congrue de la population très aisée. Déjà en surpoids économique, elle se gave encore plus, à tel point qu'une vie entière ne suffira pas à consommer la richesse de ce régime calorique.

En parallèle, la réduction des APL (vitamines indispensables à la survie) est imposée, notamment aux étudiants, ceci pour leur bien-être en limitant la qualité et le nombre de leurs repas. Tout comme l'augmentation de la CSG (principe amaigrissant) afin de réguler la boulimie outrancière de ces retraités parasites qui touchent parfois plus de 1000 euros par mois, rendez-vous compte !

La deuxième phase demande une transition nécessaire pour que l'application soit rapide et "presque" indolore. Le docteur procède avec ses disciples par un système d'ordonnances qui ne laisse pas le choix à ses patients anesthésiés. Les recettes étant jusqu'alors trop contraignantes, il suffit de mettre le peuple sous perfusion et de décider à sa place ce qui est bon pour lui. Les gens ne sont-ils pas d'ailleurs les premiers à dire : "Avec le Dr DUKON, qu'est-ce qu'on bouffe...".
Il n'y a guère que les Insoumis, une famille de perturbateurs endocriniens, pour qualifier ce régime d'autoritaire...

Vient alors la troisième phase que certains nomment habilement la "théorie du ruissellement". Le Dr DUKON dans sa franchise légendaire, n'hésite pas à la qualifier, lui, de "théorie du vomissement". L'essentiel de la population, à qui on a demandé de se serrer la ceinture, attend d'ailleurs avec impatience les pelotes de réjection de ces splendides vautours qui s'engraissent et ne rotent qu'entre eux.

C'est peut-être le point faible qu'il faut reconnaître à cette méthode : la dernière phase reste hypothétique et jusqu'à maintenant elle se base sur une confiance qui tarde à tenir ses promesses. L'histoire est pourtant truffée d'exemples d'enrichissement d'une "élite" qui se répercutent sur le peuple. Enfin, à ce qu'il paraît...

Éduquons avec DUKON

Bilan, c'est une méthode globale qui impacte tous les secteurs de la société. Cette cure d'amaigrissement s'inscrit dans le mouvement général de privatisation de l'État-Providence entamé depuis quelques décennies. Étrangement, pour la grande majorité de la population, cela se traduit par une relance paradoxale de l'obésité grâce à sa paupérisation.
Reste que les principes sacrés de ce livre de référence provoquent inexplicablement une crise de foi(e). Allez comprendre...

A propos de lefiragot 39 Articles
L'auteur de cet article n'assume aucun de ses propos. C'est donc dans un souci d'anonymat paranoïaque que le Firagot prend la responsabilité de le publier malgré les foudres des oligarques détenteurs de 90% des médias. Cessez de gober : mâchez bien, recrachez si besoin. Indispensable pour votre intellect et l'intérêt général.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*