Le plan anti-pauvreté est reporté en septembre à cause d'une compétition de Jokari

Jokari

L'Élysée doit faire face à des priorités qui s'imposent au calendrier. Entre la présentation du plan sur la pauvreté et la compétition "intranationale" de Jokari à Bloutsch-Kronig en Alsace, Emmanuel Macron n'a pas eu longtemps à réfléchir : "Il est de mon devoir de supporter les équipes françaises en toutes circonstances. Et tant pis si entre-temps quelques feignasses restent sur le carreau..."

Face à ce splendide message d'espoir pour tous ceux qui peinent à joindre les deux bouts, des protestations assez inexplicables sont venues d'un grand nombre d'associations humanitaires. Elles sont bien peu reconnaissantes, elles qui ont pourtant été gâtées par la suppression de l'ISF qui a occasionné une réduction de 50% des dons en une année.

Déjà, l'année dernière, nos journalistes s'étaient entretenus avec Emmanuel Macron sur le fait que les cadeaux pour les riches ne pourraient pas continuer sur un tel rythme pour éviter le fameux "appel d'air" : "La France ne peut pas accueillir toute la richesse du monde".

Il faut comprendre que Manu, pardon, Môssieur le Président avait fait une promesse qu'il se devait de tenir : "Si jamais il y a une équipe française en demi-finale du tournoi, je ferai le déplacement personnellement pour leur porter tout mon soutien".
Que la compétition soit exclusivement jouée par des français semble avoir échappé à sa perspicacité ainsi qu'à celle de son équipe de communication...
Qu'importe, la pauvreté attendra, elle n'en est plus à ça près.

Nous voici donc à Bloutsch-Kronig pour un tournoi épique de Jokari sur la grande plage faisant face à l'océan qui se situe à peine à 500 kilomètres au Nord-Ouest. Autant vous dire que nous sommes plus dérangés par les odeurs de la choucroute et du houblon que celles de l'iode et des embruns...
A l'occasion de cette manifestation sportive de grande renommée, cette pittoresque bourgade voit sa population tripler !
C'est à dire qu'elle passe de 17 autochtones à une bonne cinquantaine de fins connaisseurs : les hameaux sont submergés.

Jokari, de l'explipartie

https://www.youtube.com/watch?v=TgJM5Lnkgh8

Pour celles et ceux qui auraient oublié les règles du Jokari, c'est extrêmement simple : elles sont basées sur les règles enfantines du "cul de chouette". Il suffit juste de remplacer les 3 dés par une balle en caoutchouc et un élastique, à quelque chose près.
Par exemple avant de servir, il faut annoncer Sloubi 1, Sloubi 2, Sloubi 3... A Sloubi 757, le jeu peut commencer (à condition de ne pas avoir été interrompu, sinon on recompte depuis le début). Il se joue à deux, tour par tour, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Voilà, vous savez tout !

Le Firagot, toujours à la pointe de l'info !

Le Firagot étant reconnu pour la qualité de son travail d'investigation, nous avons rencontré Ernest, seul SDF du village et qui va devoir le rester au moins jusqu'à l'automne suite à cette décision inique unique :
"Je vais crever la dalle quelques mois de plus mais je comprends ce choix difficile. En plus, ce sont les grandes vacances : c'est important de nous invisibiliser pour pas gâcher le moral des autres survivants. Que la présentation de ce plan sur la pauvreté tombe en même temps que le tournoi, c'est vraiment pas de bol mais, comme le dit le gouvernement, j'ai appris à me responsabiliser : tout ça c'est de ma faute. Il y a des priorités dans la vie..."

Hasard du calendrier ou volonté présidentielle de s'affranchir de mesures qui coûtent un "pognon de dingue", l'avenir nous le dira.
Enfin, pour ceux qui seront encore vivants d'ici là...

A propos de lefiragot 38 Articles
L'auteur de cet article n'assume aucun de ses propos. C'est donc dans un souci d'anonymat paranoïaque que le Firagot prend la responsabilité de le publier malgré les foudres des oligarques détenteurs de 90% des médias. Cessez de gober : mâchez bien, recrachez si besoin. Indispensable pour votre intellect et l'intérêt général.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*