Des matons chez les lardons !

Gardien école

Bien conscient que les policiers ne suffiront pas au dispositif, Jean-Michel Blanquer décide de passer à l'étape supérieure pour lutter contre la chienlit.

Afin de maîtriser directement les sauvageons et les habituer à l'univers carcéral, le déploiement de matons permettra de canaliser la fougue des djeuns'.

Certes, la surpopulation dans les prisons ne permettra pas de dégager beaucoup de surveillants pénitentiaires pour une telle opération mais le gouvernement compte sur ces personnels pour se responsabiliser.
Leur présence sera donc requise sur la base d'un volontariat avec un chantage à l'emploi des plus classiques.
Selon nos informations, le discours officiel sera basé sur cet axe décisionnaire :

Il n'y aura pas de création de postes, il s'agira d'un redéploiement des effectifs qui interviendront sur leur temps libre.

Les matons au cœur du système scolaire

On se pose tout de même la question de savoir si menotter les cancres au radiateur pourra réellement les faire progresser. De même l'ajout de barbelés et de filets anti-hélicoptères préconisés au-dessus des cours d'école réussira-t-il vraiment à dissuader les élèves de sécher les cours ?

Belloubet retenue
Nicole Belloubet rend visite à un élève en retenue

En tous cas, le gouvernement affiche là encore sa fermeté avec une réaction saine et un adage pertinent : "Un fait divers, une décision politique immédiate". Le gouvernement va vite et n'a pas besoin d'un temps de réflexion, c'est pour cela qu'il est si efficace. Et Christophe Castaner, illustre ministre de l'Intérieur (oui, oui, vous avez bien lu) de renchérir :

Ces morveux sont de toutes façons destinés à croupir dans des geôles : autant qu'ils y soient habitués dès leur plus tendre enfance.

Voilà de quoi rectifier les velléités des mouflets qui voudraient se prendre pour des cowboys...

A propos de lefiragot 40 Articles
L'auteur de cet article n'assume aucun de ses propos. C'est donc dans un souci d'anonymat paranoïaque que le Firagot prend la responsabilité de le publier malgré les foudres des oligarques détenteurs de 90% des médias. Cessez de gober : mâchez bien, recrachez si besoin. Indispensable pour votre intellect et l'intérêt général.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*